La comédienne Anne Langlois intègre notre agence Virtuoz

La talentueuse Anne Langlois que vous pouvez retrouver actuellement dans la sublime pièce "Frankenstein" au Théâtre Montmartre-Galabru intègre notre agence Virtuoz. Retrouvez sa présentation complète ci-dessous.

Anne est agrégée de Lettres Modernes, elle aime entrecroiser sa passion pour les textes et le spectacle.

Au théâtre, elle a commencé par interpréter Iréna dans Cibéria de Fidel Pastor Sanz ou la Belle, dans La Belle et la Bête mis en scène par Claire Benjamin, avant d’incarner les personnages féminins de Quartet, de Heiner Müller. En 2019, elle propose une adaptation de Bel-Ami de Maupassant puis incarne, en 2020, Dame Violaine dans Bréchéliant, une pièce médiévale d’Annick Le Scoëzec. Fin 2021, c’est Hérodias de Salomé d'Oscar Wilde qu’elle interprète avant de jouer Hippolyte, la reine des Amazones du Songe d’une nuit d’été de Shakespeare dans Le cycle consacré au dramaturge au Théâtre du Nord-ouest parisien. Début 2022, elle joue Molière, Musset et Tchekhov dans un florilège de textes classiques, mais aussi la reine d'Ubu-roi d'Alfred Jarry. En ce moment, dans le cadre de la commémoration de Molière, elle est Georgette dans L'Ecole des femmes la Toinette du Malade imaginaire, et elle prépare le rôle de Mathurine dans Dom Juan mis en scène par Jean-Luc Jeener. Début 2023, elle proposera une lecture publique de La femme gelée d’Annie Ernaux.

Mais c’est aussi au cinéma qu’Anne Langlois s’est exprimée. D’abord, dans le long-métrage franco-russe de Sasha Adabashian, Mado, Poste-restante, puis en tenant le premier rôle féminin de la comédie d’Alex Métayer Mohamed Bertrand-Duval. Plus récemment, elle a interprété Sophie dans Entre les murs de Laurent Cantet qui a obtenu la Palme d’Or à Cannes.

En 2023, on la verra dans le long métrage de Joseph Rozé et Pablo Cotten, La récréation de juillet, aux côtés de Florence Loiret-Caille.